Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Maya.P
  • Le blog de Maya.P
  • : des romans, des contes, des histoires pour les petits, tout un espace dédié à la jeunesse mais pas seulement...
  • Contact

Recherche

Pages

19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 12:31

Synopsis

Comment faire lorsqu'on est un adolescent timide et binoclard pour se faire aimer de la plus belle fille de la terre.

Et bien, on engage à prix d'or un conseiller en séduction, et ça marche.

Mais attention une fille peut en cacher une autre…

1/INT JOUR APPARTEMENT DE LUDO

Le hall d'entrée se compose d'un guéridon surmonté d'un miroir près de la porte d'entrée et d'un porte manteau sur lequel pendent différentes vestes et blousons masculin d'un style plutôt jeune. On se rapproche progressivement et l'on distingue peu à peu toutes sortes d'objets disposés de manière anarchique sur le guéridon : carnet d'adresse, téléphone, stylos, lampe de bureau etc…

 

                                             LUDO (off)

Si vous saviez comme elle est jolie ma voisine. LILA, elle s'appelle LILA et je suis fou d'elle. Six mois déjà que je tente de lui parler sans y parvenir. A chaque fois je me dis qu'elle est trop bien pour moi. Trop belle quoi ! trop classe…

Tout a commencé lorsque je me suis décidé à tout faire pour que LILA m'aime…

 

Dans le reflet du miroir, on distingue un jeune homme d'une vingtaine d'années portant des lunettes. Il s'agit de LUDO qui apparaît, se coiffe rapidement et s'arrange un peu devant le miroir, puis sort en claquant la porte.

 

                                    LUDO (off)

J'ai contacté un COACH love.

 

 

Titre et générique :LE COACH ET L'AMOUR

(En référence phonétique au "coche et la mouche" de La Fontaine)

 

 

2/EXT JOUR PLACE DU PALAIS DES PAPES AVIGNON

Sur la place du palais des papes LUDO discute avec un homme d'une trentaine d'année (le COACH 30 ans) trois quart dos, au premier plan.

 

 COACH (tapotant sur l'épaule de LUDO)

T'as les deux milles Euros ?

 

LUDO hoche de la tête, sort l'enveloppe et la lui tend.

 

COACH (attrape l'enveloppe regarde à l'intérieur et la range dans sa poche)

             Bien, on va pouvoir travailler. T'es prêt ?

 

             LUDO (admiratif et volontaire)

             Ouais.

 

            COACH (se dandinant)

Première chose le repérage. (Il fronce les sourcils pour mieux se concentrer sur une éventuelle proie, tourne sur lui-même)

Quand tu as repéré ta proie, tu y vas (poussant ses poings serrés vers l'avant) direct !

Genre : (Séducteur, jouant et s'agitant comme un très mauvais acteur) Salut belle jeune fille ! votre sourire a illuminé ma journée…Ou alors, je me noie dans l'océan de vos yeux …Ou bien, votre parfum me fait tourner la tête…

Tu vois, de belles paroles qui plaisent aux filles quoi ! Pigé ?

 

LUDO (à l'expression dubitative)

                                               Hum, hum…

 

Le COACH cherche du regard une jeune FILLE.

 

                                               COACH

Regarde c'est pas compliqué… Tu vois la fille, là-bas ? Je vais revenir avec son numéro.

Mademoiselle, Mademoiselle !

 

Il fait un clin d'œil à LUDO et s'élance dans la direction de la jeune FILLE occupée à regarder les cartes postales.

 

 

3/EXT JOUR PRÉSENTOIR CARTES POSTALES PLACE DU PALAIS

 

LUDO est admiratif de l'aisance avec laquelle Le COACH aborde la jeune FILLE. Il regarde la scène avec intérêt sans en entendre le moindre mot.

 

COACH

Ta copine, elle arrive ?

 

LA FILLE

Oui, t'inquiète, elle est à cinquante mètres derrière moi.

Elle porte un foulard rouge autour du cou.

 

COACH

Ok.

 

4/EXT JOUR PLACE DU PALAIS

 

LUDO observe que la FILLE sort son portable comme pour donner son numéro. Le COACH revient vers lui triomphant, les bras écartés, agitant un morceau de papier.

 

 

 

 

           COACH

                                              Tu vois, c'est pas difficile !

 

LUDO (LUDO gonfle les joues et agite sa main droite)

Je sais pas si je vais y arriver…

.

Une fille, la vingtaine, attend au pied des escaliers du palais, un foulard rouge dans les cheveux.

 

            COACH (montrant la fille au foulard)

Mais oui ! Tiens, celle-là, elle est bien non ?

Vas-y lance toi. (il pousse LUDO en avant)

 

LUDO se dirige timidement vers elle. Nous le suivons, jusqu'à ce qu'il soit tout proche d'elle.

 

 

5/EXT PIED DES ESCALIERS DU PALAIS

 

La jeune FILLE AU FOULARD ROUGE semble attendre quelqu'un. LUDO avant de l'aborder jette un coup d'œil au COACH, cherchant un dernier encouragement. Au loin, celui-ci lui fait un geste d'encouragement, balançant ses deux mains côte à côte d'avant en arrière. Il est rejoint par la jeune FILLE qu'il a abordée précédemment, celle-ci accourant vers lui accompagnée d'une fille au foulard rouge aussi, mais porté autour du cou.

LUDO se lance.

 

           LUDO (timidement)

Vous avez l'heure s'il vous plait ?

 

LA FILLE AU FOULARD ROUGE (souriante)

Non, désolée.

 

                                             LUDO (chuchotant)

       Vous avez un joli sourire.

 

       LA FILLE AU FOULARD ROUGE

       Pardon ?

 

LUDO et la jeune FILLE AU FOULARD ROUGE sont au premier plan, pendant ce temps en arrière plan le COACH est en grande conversation avec la FILLE et sa copine. La scène se déroule en pantomime. LA FILLE lui montre le foulard rouge de sa copine avec de grands gestes, lui se tourne vers LUDO et se prend le visage dans mains conscient qu'il s'est trompé de personne.

LUDO tente à nouveau sa chance.

 

          LUDO (immense sourire)

                                            Hum, hum… Vous avez un très joli sourire. Vous…

 

Lorsqu'une main l'empoigne par l'épaule et le fait disparaître, sous les yeux effarés de la jeune fille.

 

 

            LA JEUNE FILLE

                                               Mais qu'est ce que tu fais, YOAN !

 

Les visages, de LUDO effrayé et YOAN menaçant, sont nez à nez. YOAN, un grand costaud, tire à lui LUDO par l'encolure de son tee shirt.

 

                                                  YOAN

                                               Alors comme ça, elle a un beau sourire ma copine ? Hein ?

 

Un peu plus tard.

LUDO sonné, assis sur la chaussée, cherche ses Lunettes à tâton, les trouve, les enfile. Elles sont en miette, il n'y voit rien.

Pourtant face à lui (vision subjective de LUDO) une forme floue s'approche et se penche (GEORGIETTA 25 ans, fille sublime).

 

                                               GEORGIETTA

Hé ! ça va ? je suis votre voisine, GEORGIETTA ! On se croise souvent dans l'escalier !

Qu'est ce qui vous est arrivé ?

 

LUDO (groggy, marmonnant entre ses dents)

Vous sentez bon l'océan….

Je plonge dans le parfum de vos yeux…

 

            GEORGIETTA

           Hein ?!? Qu'est-ce que vous dites ?!?

          (elle l'attrape, l'aide à se relever)

           Allez venez, je vous ramène.

 

Elle le prend par le bras et le conduit tout doucement. LUDO continue à marmonner des phrases incompréhensibles.

 

 

6/INT JOUR COULOIR IMMEUBLE DE LUDO

 

LUDO est derrière la porte de LILA un bouquet de fleurs à la main, ses lunettes sont réparées.

Il prend une grande bouffée d'air.

Son doigt appuie sur la sonnette, où l'on peut lire : LILA et GEORGIETTA FINNA.

 

                                                   LILA (off)

                                                  C'est pourquoi ?

 

                                                   LUDO

                                                   LILA ?

 

                                                    LILA

                                                   Oui, c'est bien moi.

 

 

            LUDO (se raclant la gorge)

LILA, s'il vous plait n'ouvrez pas, laissez moi vous parler… Je… Veux vous dire que…Je vous aime… Depuis six mois, je vous aime... Je ne peux plus garder ça pour moi. Vous êtes la femme de ma vie, mon rêve…

 

OFF : On monte dans les escaliers.

 

LUDO

Je ferai n'importe quoi pour…

 

GEORGIETTA (arrivant vers lui)

Vous allez mieux ?

 

LUDO (se retourne brièvement)

Oui .

(s'apprête à continuer sa déclaration mais reste bouche bée, se retourne vers GEORGIETTA)

LILA ?!?

 

GEORGIETTA

Non, c'est moi… GEORGIETTA !

 

LUDO (se tourne vers la porte qui s'est ouverte)

Mais alors !!

 

TÊTE DE LUDO ÉPOUVANTÉ.. (on ne voit pas ce qu'il voit)

 

                                        FIN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by sylvie - dans scénario
commenter cet article
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 11:58

SÉQUENCE 1 : EXT  JOUR - NIDOUILLE

Le soleil se lève sur le Nidouille, l'arbre est endormi, plan d'ensemble. La caméra s'approche de la fenêtre de Marius.


SCÉQUENCE 2 : INT JOUR - CHAMBRE DE MARIUS

Marius dort paisiblement. Il laisse échapper quelques petits ronflements, la satisfaction se lit sur son visage souriant.

Soudain  :  TOC TOC TOC.
On frappe à la porte. Marius sursaute, entrouvre ses yeux et finalement replonge dans son rêve agréable.
Et de nouveau : TOC TOC TOC, mais plus vigoureusement.

Marius fait un bond, sort de son lit, les paupières mi-closes. Tandis qu'on tambourine toujours à la porte, il se dirige vers celle-ci.

1.    MARIUS (ronchon)
Voilà, voilà, j'arrive !

Il entrouvre la porte, pour que son visiteur ne voie pas le désordre de sa chambre.

2.    MARIUS ( souriant béatement)
Ah  ! C'est toi Stella !

3.    STELLA (toute joyeuse, un peu gênée)
Oui, c'est moi. J'aimerais bien t'inviter pour le goûter.

4.    MARIUS (enjoué)
D'accord ! Pas de problème !

5.  STELLA
Je prépare tout et tu me rejoins ?!!

Stella se dirige vers l'ascenseur, la caméra la quitte pour se diriger vers le ciel






SÉQUENCE 3 :  EXT JOUR - TERRASSE DE JACKY

Un peu plus tard, le soleil est plus haut dans le ciel (fondu enchaîné).

La porte de la chambre de Jacky est grande ouverte. Il sort avec difficulté son trampoline sur sa terrasse.
Fatigué, il s'arrête un moment, pensant à haute voix.

6.   JACKY(s'essuyant le front)
Va me falloir de l'aide pour le descendre, ce machin !

Il se penche de sa terrasse, regarde s'il ne voit pas quelqu'un ( la caméra balaye les étages et s'arrête devant la porte de Marius). Justement, Marius sort de chez lui, tout propret.
7.   JACKY (criant)
Marius ! hé, Marius !

8.   MARIUS (cherchant d'où vient la voix)
Oui ?

9.   JACKY (faisant de grands gestes)
Monte, j'ai besoin de toi pour quelque chose !

10.    MARIUS
 Non, je ne peux pas. J'ai rendez-vous avec Stella.

11.   JACKY
Allez ! viens ! soit sympa ! C'est juste un petit service de rien du tout !
                                           
12.   MARIUS (grand seigneur, la voix traînante)
D'accord, j'arrive.
(à lui même)
Elle ne va pas être contente Stella.



SÉQUENCE 4 : INT JOUR - CHAMBRE STELLA

Stella s'applique à ranger délicatement dans un plat, les cookies qu'elle vient de cuisiner. Tout est en place sur la petite table prévue à cet effet.

13.       STELLA
Qu'est-ce qu'il manque ? Ah! Les fruits !




SQUENCE 5 : EXT JOUR - TERRASSE JACKY

Marius et Jacky se tiennent près du trampoline. Marius a l'air d'un oiseau qui s'est fait prendre au piège, les yeux plus écarquillés que la normale (difficile !).
       
14.      MARIUS (montrant le trampoline du doigt)
C'est ça, ton petit service ? Transporter le trampoline ?
                                               
Jacky se dirige vers la poulie et tire la corde en la ramenant vers le trampoline.
Il la fait passer entre la toile et l'armature métallique. Puis il tire dessus pour redresser le trampoline verticalement. Il tire plus fortement pour le faire passer au dessus de la balustrade de sa terrasse et le faire glisser tout doucement vers le pied de l'arbre, où Marius va l'attendre pour le réceptionner.

15.     JACKY (tout en s'occupant de la poulie)
Oui, on va le descendre, Il y a plus de place en bas.

16.      MARIUS (au bord de l'apoplexie, suant les épaules tombantes)
             Oups ! (déglutinant bruyamment)

17.    JACKY(s'activant toujours, le trampoline est en hauteur)
Toi tu vas en bas, je le fais descendre avec la corde et tu l'attrapes. D'accord ?
(faisant passer le trampoline derrière la terrasse et amorçant sa descente, très concentré)
vas-y vite !
           
18.    MARIUS (dépité, à part, face à la caméra)
Voilà, je vais être tout sale ! fatigué !  Pourquoi j'ai dit oui !?

SÉQUENCE 6 : INT CHAMBRE DE STELLA

Tout en chantonnant Stella vérifie la propreté des verres, en les regardant de prés à la lumière.
À ce moment, elle se trouve dos à la fenêtre et nous, spectateurs, nous voyons le trampoline qui passe et descend tout doucement, devant la fenêtre. Elle ne se doute de rien, et lorsqu'elle se retourne, il a disparu. Seules les cordes restent, mais elle ne les remarque même pas.


SÉQUENCE 7 : EXT JOUR-PIED DU NIDOUILLE

Marius et Jacky  placent le trampoline convenablement. Marius respire fort, il est tout débraillé.

Après l'effort la récompense. Les garçons montent et font toutes sortes de sauts. Ils rient aux éclats.
À tour de rôle ils montent sur le trampoline. Jacky fait des sauts plus spectaculaires que Marius. Il saute, touche ses pieds avec ses mains, un peu comme une équerre, fait une roulade avant en l'air, retombe sur le dos, rebondit sur ses pieds. Marius saute droit les bras le long du corps, puis il fait l'étoile en l'air, jambes et bras écartés, il fait mine de courir en l'air.
             
19.    JACKY ET MARIUS
Ouais ! Super ! Génial !


SÉQUENCE 7 : INT JOUR-CHAMBRE STELLA

Stella tourne en rond dans la maison, elle grignote nerveusement un des petits gâteaux. Marius n'étant toujours pas arrivé, elle s'impatiente.

20.    STELLA (à elle-même)
Pfou, il est long ?
(se dirigeant d'un pas décidé vers la porte)
Bon, je vais voir.

Elle sort sur sa terrasse, et là elle entend les rires de Jacky et Marius. Elle se penche en direction des rires et constate que les deux garçons s'éclatent sur le trampoline.
21.    STELLA
Oh ! Il m'a laissée tombée !

Furieuse elle descend.               





SÉQUENCE 8 : EXT JOUR-PIED DU NIDOUILLE

Les deux garçons s'en donnent à cœur joie, quand apparaît Stella rouge de colère.
22.    STELLA
Marius ! Tu as oublié mon goûter ?

23.    MARIUS (ne cessant de sauter)
Ah non ! je n'ai pas oublié ! amène-le , je meurs de faim !
Le trampoline ça ouvre l'appétit ! Hein Jacky !
                           
24.    JACKY
Ça, tu l'as dit !
                       
25.    STELLA
Ça donne peut-être faim, mais c'est dangereux aussi !
Et vous allez tomber et vous faire des bosses partout.
Voilà ce qui va vous arriver.

26.    MARIUS
Allez, ne fais pas la tête Stella, je rigole ! Viens jouer avec nous !
(et hop une pirouette) regarde comme c'est rigolo !

Mais Stella est trop furieuse et orgueilleuse pour accepter l'invitation.

27.    STELLA (en tournant les talons)
Des bosses ! Ou pire encore. C'est dangereux ce jeu !

En se dirigeant vers l'ascenseur, elle croise Margot qui s'apprête à rejoindre les garçons, elle ne lui décoche pas un regard.

28.    MARGOT (surprise de l'attitude de Stella)
Stella ! Qu'est ce qu'il y a ? Tu fais la tête ?

29.    STELLA (toujours en colère)
Toi aussi tu vas sauter comme un cabri sur le trampoline ?
(sans attendre la réponse)  C'est un jeu dangereux, je t'aurais prévenue !

Et elle s'engouffre dans l'ascenseur, sans attendre de réponse de Margot et disparaît.

Margot lève les yeux au ciel et souffle, agacée par l'attitude rabat-joie de Stella.
Elle court se joindre à Jacky et Marius et saute sur place d'impatience.

30.    MARGOT
Je peux jouer ? Allez… À moi !                                               
SÉQUENCE 9 : INT JOUR-CHAMBRE STELLA

De sa chambre Stella rumine et entend les rires des enfants, sa curiosité l'attire à l'extérieur, à ce moment, un grand vacarme raisonne. Le sang de Stella ne fait qu'un tour.                        
31.    STELLA
Ça y est, ils se sont fait mal !

Bouleversée, elle sort.

32.     STELLA
J'espère que ce n'est pas trop grave.

SÉQUENCE 10 : EXT JOUR-PIED DU NIDOUILLE

Margot est tombée, elle a écrasé la boîte aux lettres. Jacky et Marius l'aident à se relever. Puis comme Margot se porte bien, tous trois se penchent sur la boîte aux lettres.

33.     MARGOT(souriante)
J'ai de la chance ! Je ne me suis pas fait mal.

34.     JACKY(contemplant la boîte aux lettres)
Ce n'est pas comme la boîte aux lettres.                           
35.  MARIUS (hochant de la tête)
            elle est dans un drôle d'état !

Et blablablabla, la caméra s'éloigne d'eux pour accueillir Stella qui sort affolée de l'ascenseur, mais qui tendant l'oreille, se rend bien compte qu'il y a plus de peur que de mal.

35.     STELLA
Ouf ! Pas de blessé.


Alors, tentée par ce jeu rigolo qui lui tend les bras, et profitant de l'attention du petit groupe portée à la boîte aux lettres, elle se dirige en trottinant, avec légèreté, vers le trampoline.
           
36.    STELLA
Au fond, ce n'est pas si dangereux. Si j'essayais ?!!

Stella saute en gigotant ses jambes dans tous les sens (elle pédale dans les airs), tombe sur les fesses, est projetée sur le dos (comme une crêpe), se retrouve sur ses pieds, droite, et fait des moulinets avec ses bras.
Ses gestes sont maladroits, mais le jeu est si amusant, qu'elle ne peut s'empêcher de laisser échapper de petits cris de joie qui attirent l'attention des autres.

37.    STELLA
Hi ! Hi ! Hi !

38.    MARIUS (surpris)
Stella ?!! Qu'est-ce que tu fais là !

39.    STELLA (rigolant)
Je fais comme vous ! Je sauuuuute!

À ces mots Stella rebondit plus fortement et se trouve propulsée, tel un bolide, vers le petit groupe éberlué.
Vol plané de Stella.
           
40.    JACKY ET MARGOT (s'écartant de sa trajectoire)
Attention !

Marius rattrape Stella au vol avec une élégance de gentleman (peut-être avec un ralenti).

41.    MARIUS (accusant le choc)
Ouch !
           
Stella se pose une fraction de seconde dans les bras tendus de Marius puis rebondit et se pose debout sur l'herbe face à Jacky et Margot.

42.    JACKY ET MARGOT
Bravo Marius, tu as eu le bon réflexe !




43.    STELLA
Oh ! Merci Marius. Sans toi…

44.    MARIUS
Tu serais dans le même état que la boîte aux lettres !

45.    JACKY MARGOT STELLA
Rires.

46.    MARIUS (à Stella)
Tu ne trouves pas que les émotions donnent faim ?

47.    STELLA
C'est justement l'heure du goûter !

                           
SÉQUENSE 11 : EXT JOUR-TERRASSE STELLA

Sur la terrasse les enfants sont tous  autour de la table ingurgitant avec grand plaisir les délicieux gâteaux de Stella. Marius est sur une chaise longue, les yeux mi-clos, Jacky explique à Stella et Margot comment se tenir sur le trampoline pour ne pas en être expulsé, les deux fillettes le boivent des yeux .

48.    JACKY(en mimant les mouvement)
Alors, vous vous tenez bien droite comme des i, vous vous baissez et vous poussez de toutes vos forces, et….

49.    MARGOT ET STELLA (l'imitant)
Comme ça ?

Puis elle s'élancent maladroitement et se cognent la tête l'une contre l'autre. Elles sont un peu sonnées.
Marius sursaute, Jacky rit.

50.    JACKY(riant, moqueur)
C'est presque ça !
(puis il lance un gâteau en l'air et le rattrape dans sa bouche)
Miam, et si on finissait ce goûter !


FIN

Repost 0
Published by maya.p.over-blog.com - dans scénario
commenter cet article
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 11:55

Stella est ravie, Marius a accepté son invitation pour le goûter. 
Mais Marius, très en retard, rencontre Jacky qui lui demande de l'aider à monter son nouveau jeu: un trampoline.  Marius accepte, non sans hésitation, mais la perspective de pouvoir profiter du nouveau jeu de Jacky éveille en lui un brin d'énergie.
Seulement voilà, Stella attend, elle n'est pas contente et lorsqu'elle se penche sur sa terrasse et qu'elle voit le zouave s'éclater sur le trampoline, elle rage. "Le mufle ! Il a oublié mon rendez-vous !" Elle part lui dire tout ce qu'elle a sur le cœur. Malgré les excuses et les invitations des garçons, elle tourne les talons et leur prédit une mauvaise chute…
Elle est vraiment furax car même Margot, sa copine, lui préfère Jacky et son jeu.
Lorsque bougonnant et ruminant dans son coin,("Finalement, ils ont l'air de bien s'amuser…") elle entend un grand bruit. Son sang ne fait qu'un tour, elle s'en veut d'avoir prédit un malheur et elle se précipite au secours de ses amis.
Finalement, plus de peur que de mal ! Margot est tombée et a écrasé la boite aux lettres. Tous les trois constatent les dégats.
Ils sont si occupés qu'ils n'ont pas remarqué la présence de Stella. Le trampoline est là qui lui tend les bras, c'est trop tentant… Elle grimpe sur la toile et saute, saute, saute, mais ne maîtrisant pas la technique, elle est littéralement propulsée vers le petit groupe éberlué.
Margot et Jacky ont juste le temps de s'écarter. Marius lui a un très bon réflexe, en tendant les bras il freine l’allure de Stella qui rebondit et se pose dans l’herbe.
On a eu chaud !!! finalement les émotions ça ouvre l’appétit ! les enfants se retrouvent pour déguster les délicieux gâteaux de Stella…
Repost 0
Published by maya.p.over-blog.com - dans scénario
commenter cet article