Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Maya.P
  • Le blog de Maya.P
  • : des romans, des contes, des histoires pour les petits, tout un espace dédié à la jeunesse mais pas seulement...
  • Contact

Recherche

Pages

16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 11:37

 

Coque de noix le petit bateau de pêche et Zip le remorqueur adorent faire la course sur l’eau turquoise de la crique des méduses. Zip part en premier, il crie : « je suis le plus puissant ! » mais Coque de noix finit la course avant lui ! il clame: «  je suis le plus résistant ! »

Ils s’inscrivent à la GRANDE COURSE autour de l’île aux mouettes ! c’est une course qui dure deux jours !

Dans la file d’attente des bateaux géants roulent les mécaniques. Ils se moquent.

« C’est pas une course pour les minus ! Ah ! Ah ! »

« On n’est pas des minus ! » s’énerve Zip. Coque de noix lui souffle : « laisse les parler ces taules froissées ! »

Le grand jour arrivé, les deux amis sont sur la ligne du départ. Des copains, sont venues les encourager. « Bon vent les amis ! »

Zip a le trac. « j’ai mal au ventre ! » Coque de noix le rassure : « T’inquiète pas Zip, on va les surprendre ! »

Soudain, le départ est lancé : « un, deux, trois, prés, partez ! »

Un gros Chalut donne un coup de rein puissant. Coque de noix a juste le temps de l’éviter. Il crie : « attention Zip ! »  mais Zip parti en trombe se cogne.

Sa coque est fissurée. «  c’est foutu pour moi ! bonne chance ! » lance Zip déçu.

Coque de noix a la gorge nouée :  « Tu vas me manquer ! »

Tout à coup, des nuages assombrissent le ciel. Il se dit « La tempête n’est pas loin ! ».

Un vent fort se lève. Les bateaux lourds ont du mal à avancer. Des vagues géantes leur barre le chemin. Ils boivent la tasse !

Mais coque de noix, lui vole ! il saute au-dessus des vagues ! Il gagne du terrain !

Soudain, il capte un message de détresse : « à moi ! je vais couler ! »

Lulu le petit chalutier s’est renversé.

Coque de noix profite d’une rafale pour voler à son secours. Il lance sa corde et tire pour redresser le malheureux. « Oh hisse ! oh hisse ! »

« Tu m’as sauvé la vie ! je ne l’oublierai pas ! » crie Lulu à son sauveur qui file déjà.

Le soir, la tempête se calme et les étoiles brillent. Coque de noix, se repose un peu. Tout à coup un cri perçant le fait sursauter. « Hiiiiiii ! j’ai perdu ma maman ! » C’est un baleineau.

Ni une ni deux Coque de noix prend les choses en main : « T’inquiète pas on va la retrouver ! »

Il met en marche sa sonde : « Elle est au sud ! Viens, je t’accompagne ! »

En un éclair, il réunit la maman et son petit. « Je serai toujours ton ami ! »  chante le baleineau heureux.

Coque de noix reprend sa course mais les autres participants sont loin devant.

Pourtant lorsqu’il entend un sanglot : « j’ai perdu mes rames ! comment faire pour rejoindre mon navire ! ». Coque de noix n’hésite pas une seule seconde.

« Pas de souci ! je te remorque ! » Il lance son filet sur la barque triste et la hisse. Puis, il l’amène jusqu’à son navire. Une fois sur le pont, elle s’écrie « Je te dois une fière chandelle ! ».

Coque de noix est déjà loin. Il vogue vers la course. Les autres ont tous franchi la ligne d’arrivée qui n’est plus très loin. Il rassemble toutes ses forces et pense  « Je suis si fatigué ! Je n’y arriverai jamais ! ». À bout de souffle, il se met à Tanguer.  Il tousse :  « kof ! kof ! »

Baleineau l’entend, il fonce.  « mon ami je vais t’aider ! ». Avec son jet il le propulse en avant. « pchittt ! ».

Lulu alerté aussi accourt. Il lui passe un peu de carburant. Coque de Noix reprend un peu de force. Il arrive le dernier longtemps après le premier.

Pourtant, un accueil triomphal l’attend : « Bravo ! Bravo ! »

C’est la barque qui a tout raconté des exploits de son héro.

Coque de noix vole la vedette au vainqueur car il a un grand cœur !

Zip est là pour l’acclamer dans le port on l’entend plus que tous : «  vive coque de noix ! »

L’an prochain il recommencera, en attendant il va s’entraîner dans sa crique préférée !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires